Qui peut parler de la dépression ?

Modérateur : Ingrid

Avatar de l’utilisateur
mamygirl
Membre Mega Génial
Membre Mega Génial
Messages : 8257
Inscription : 31 mai 2006 [15:22]
Localisation : Côte d'Or (Bourgogne)

Qui peut parler de la dépression ?

Messagepar mamygirl » 20 juin 2011 [08:19]

Bonjour !




Je ne suis pas sûr de bien faire en mettant ce sujet car j'avais déjà essayer de le faire il y a longtemps et cela ne marchait pas, on verra bien ! :roll:

La dépression pour moi c'est une maladie que les gens fuit et pour certains c'est une maladie imaginaire. :roll:

Je souffre moralement en ce moment et cela depuis plusieurs semaines et comble de tout, comme j'ai la maladie de ménière, mes vertiges et surtout mes accoufènes deviennent plus présents, mais ce n'est pas la première fois, ma vie est devenu si triste, sans intérêt et je me sents tellement seule et incomprise. :(
J'ai entrepris de faire un travail sur moi avec une psy, mais je n'ai commencé qu'il y a peu de temps et ce mois-ci elle est absente :?
J'ai horreur des anti dépresseurs, c'est pourquoi j'essaie toujours de m'en sortir par moi-même. :oops:

J'ai galérer pas mal dans ma vie, une enfance difficile, pas de grands-parents, pas trop de parents non plus. Je suis mariée et j'ai 3 enfts d'une première vie et une fille avec mon mari, tous adultes. Une fille aînée qui ne veut plus me voir et sa fille non plus et elle a 2 autres enfts.
- 2 de mes enfts sont malades et handicapés, ne travaillent pas et n'auront jamais d'enfts :mrgreen: et ma dernière, vie en couple et travaille, et comme tous les jeunes, elle est très occupée.
Mon mari est artisan, fan de motos et pas interréssé par la vie de famille et ne comprend pas que je puisse être mal :? C'est à par ça quelqu'un de bien.

Pour guérir il faudrait que je devienne quelqu'un d'autre, que je me crée une vie extérieure, moi qui ne voulais qu'une simple vie de famille normale. Mais c'est trop demander :oops:

Comment vais-je arriver à ça, à mon âge, comment est-ce possible ?

Je compte sur celles qui vivent le même calvaire que moi, pour en parler et ainsi évacuer un peu de ce mal être permanent qui me ronge et m'emmène vers une haine de la vie. :cry2:



Bonne journée à vous !!!
:mimi:
Plus je connais les hommes et plus j'aime mon chien (Fernand Gravey)

Avatar de l’utilisateur
Mi la Candide
Membre Mega Génial
Membre Mega Génial
Messages : 3948
Inscription : 30 déc. 2009 [10:08]
Localisation : Marseille

Re: qui peut parler de la dépression ?

Messagepar Mi la Candide » 20 juin 2011 [10:02]

Bonne journée à toi ma belle. Je ne connais pas la dépression mais je sais ce que c'est de souffrir et de se sentir enfermée.

Mon issue, ce sont mes amis. C'est avec eux que je prends l'air et que je me délasse de toutes les corvées du quotidien.

As-tu des amis ?

Si tu n'en as pas, tu pourrais lorgner du côté de On Va S*rtir. Ca provoque des amitiés en poussant les gens à organiser des sorties avec des parfaits inconnus. Les membres connaissent bien ce principe et savent mettre les nouveaux à l'aise, et il y a beaucoup de membres qui ont traversé des trucs plutôt moches.

Invité

Re: qui peut parler de la dépression ?

Messagepar Invité » 20 juin 2011 [13:17]

mamygirl a écrit :[color=black][size=14]

Pour guérir il faudrait que je devienne quelqu'un d'autre, que je me crée une vie extérieure, moi qui ne voulais qu'une simple vie de famille normale. Mais c'est trop demander :oops:



Ce que je relève tout de suite après ta souffrance, c'est que la façon dont tu t'exprimes est "parfaite", si tu n'es pas comprise ça ne vient pas de toi.

Oui, devenir quelqu'un d'autre, etc.... comme tu l'écris si bien.

Dur de donner des conseils et toujours en revenir à soi puisque évidemment pour des raisons différentes, on n'est pas des clones toi et moi, je vis un peu la même chose.

Je ne vis pas la vie "de mes rêves". Je suis obligée de faire avec. J'essaie de voir le positif : je mange à ma faim, j'ai un toit sur la tête, je sais bien ça ne veut pas dire grand chose, parce que il y autre chose.

Perso, j'écris beaucoup, tu as l'air douée, ça ne t'intéresserait pas d'écrire sur ta vie ou romancée, pourquoi pas ? Lire aussi, mais à chaque fois on tombe sur des sujets qui nous foutent de nouveau le moral à 0. Bien choisir ses lectures.

Sincèrement, je pense que tu peux trouver un sens à ta vie ; c'est difficile à exprimer là comme ça.
Prendre des anti-déprésseurs, évidemment, il ne vaut mieux pas, mais ce n'est pas non plus l'horreur extrême quand il le faut pour aller mieux. Tu n'es pas obligée de prendre des drogues hyper dures, ou alors à la demande comme disent les docteurs, quand tu es trop dans le fond un comprimé anxiolitique peut-être.

Et puis ce qu'il y a de bien de nos jours, c'est qu'on peut parler de tout, avant tout était tabou et même coupable. Donc, on peut parler de choses peut-être pas à tout le monde, mais on trouve quand même des personnes "ouvertes" aux problèmes.

Mamygirl à bientôt quand tu voudras. je t'embrasse. :mimi:

Avatar de l’utilisateur
claudine51
Membre Mega Génial
Membre Mega Génial
Messages : 3674
Inscription : 01 oct. 2005 [20:55]
Localisation : marne

Re: qui peut parler de la dépression ?

Messagepar claudine51 » 20 juin 2011 [15:09]

mamy je savais que j'allais te trouver ici, quand alain m'a raconté ton problème, hier soir



je sais que tu as vécu déjà la dépression


mais il faut être drolement solide pour résister avec la vie que tu as mené et mène encore


ta fille qui ne te parle plus


les 2 autres malades, qu_e la 4ème qui est "bien" ('c'est un grand mot)


et bien sur ton mari!


je sais que ce n'est pas le mauvais bougre, mais dès qu'il a su que tu ne pouvais plus faire de moto, il n'a pas cessé pour autant, il faudrait qu'il ralentisse et reste un peu plus présent


en plus vous venez de monter votre société, ca aussi ca donne des soucis



et tu sais très bien mamy, que jamais, je ne dirais, comme tu peux l'entendre à tout bout de champs


t'as tout pour être heureuse
secoue toi un peu
ne te laisse pas aller
tu n'as pas de maladie grave
tu n'as pas de problèmes d'argent



qu'est ce qu'on peut les entendre ces phrases! c'est abberrant


la dépression est une vraie maladie et tu sais que je l'ai connu, avant ma maladie, à cause de mon passé et après ma maladie


mais mamy, pourquoi ne pas voiuloir te faire aider par des anti dépresseurs


je ne m'en serais jamais sorti sans eux!


quand tu te casses une jambe, tu prends une béquille


quand tu as mal à un organe quelquconque, tu prends un médoc pour t'aider à guérir

et bien, la dépression, c'est pareil, considère que les anti dépresseurs sont des béquilles qui vont t'aider au début du chemin et que le médecin décidera de t'arréter "progressivement" lui même



je sais que tu n'as pas une vie marrante, que tu es souvent seule


combien de fois t'ais je invitée à venir me voir, ou simplement si tu étais OK à téléphoner


il faut vider ton grand sac de m.....


je sais pour tes 3 premiers enfants, les liens avec ton mari


mais cela te mine

ne pas conaitre ses petits enfants, c'est impensable dans le coeur d'une mère


comprendre que ton mari n'accepte pas tes enfants car ils sont "différents" c'est aussi impensable


même s'il est gentil


je ne vais pas te dire de discuter avec lui, car cela ne servira à rien


car discuter de son malaise profond avec la famille, ils essaient de t'aider, ou alors c'est le contraire ils t'enfoncent encore plus (tu sais que j'en connais un rayon la dessus mamy)


moi j'ai alain qui a compris de suite ma première dépression qui était due à mon passé qui remontait


ma famille n'a pas compris, eux tant pis


ma maladie a fait rejaillir cette dépression, j'ai encore était accompagné
par lui et mes enfants


bien sur, moi aussi je replonge de temps en temps et je fais l'autruche, donc je continue d'aller voir mon psy


et une de ces phrases fétiches pour moi est " tout ce qui ne tue pas, rend plus fort" ce n'est pas freu, c'est du lakanien


aussi mamy, je sais par quoi tu passes, il faudrait que tu arrives, en premier à te trouver une activité dehors


mais je sais que ce n'est guère évident car on a tendance à faire l'autruche et ne pas vouloir bouger


en plus on se trouve tous les défauts de la terre, et tout est de notre faute


mamy, je t'en prie, comme je l'ai toujours fait, je serais toujours là pour te répondre et t'aider


bien sur que ton chemin vers la guerison va être long, bien sur que tu vas encore en verser des larmes, mais avec ton psy, un jour tu sortiras de chez lui sans pleurer, puis au fur et à mesure tu espaceras tes RV


mais on ne guérit jamais tout à fait d'une dépression, ca reste latent!


c'est sur que tu perds tes amies, car, encore le psy, m'a expliqué" quelque soit le genre de maladie (bien sur pas une angine) mais les gens n'aiment pas voir leur entourage malade, car çà les ramène à eux, et cela leur prouve que ca peut leur arriver


quand tu entends "je n'ai pas été te voir à l'hopital car je n'aime pas les services hospitaliers"
alors moi j'ai répondu, et pas contente "ha bien non, mais moi j'adore, j'adore quand j'ai mal, j'adore les blouses blanches qui viennent me faire des soins , des piqures, enfin souffrir, j'aime être cpouchée dans mon lit a regarder la télé toute la journée et souffrir" he bien mamy, la personne ne savait plus quoi répondre



alors tu ne peux changer les gens, mamy, c'est à toi de changer,


cela va être long, mais tu as de la force de caractère, tu l'as montré de par le passé, tu vas y arriver


BAS TOI MAMY et pense que je suis toujours là pour te parler, t'écouter, te répondre


je t'embrasse très fort mamy :mimi:
claudine
la culture c'est comme la confiture, moins on en a , plus on l'étale

le champagne aide à l'émerveillement
georges sand

AZIMAEL
Membre Génial
Membre Génial
Messages : 282
Inscription : 02 mars 2007 [18:22]
Localisation : bretagne

Re: qui peut parler de la dépression ?

Messagepar AZIMAEL » 20 juin 2011 [22:22]

bsr mamygirl

la depression je la connai pas a travers moi mais celui de mon mari
c'est une maladie de m*****de

mais ce qu'il te faut c'est te vider la tete
sort avec tes amis
pense a autre chose
fais des activités et surtotu pense pas a ceux qui te rendent malheureux

courage
bisou

Avatar de l’utilisateur
tata marie
Membre Mega Génial
Membre Mega Génial
Messages : 3351
Inscription : 13 févr. 2007 [18:04]
Localisation : Manche
Contact :

Re: qui peut parler de la dépression ?

Messagepar tata marie » 20 juin 2011 [23:14]

mamy je connais bien la dépression j'ai suivi 17 ans de psychothérapie qui m ont permis de reprendre le dessus mais j'ai pris des antidépresseurs car je n avançais à rien trop enfoncée dans mes problemes
je la vis à nouveau à travers mon mari qui ne supporte pas son invalidité mais je suis devenue assez forte pour l aider
accroches toi surtout tu en vaux le coup je t assure mon dr m a dit un jour ça ira mieux quand vous serez capable de voir que vous etes quelqu un et que vous avez le droit au bonheur
je sais à quel point ta vie est dure avec tes enfants malades et je te vois lutter pour eux en fin de compte tu fais tellement passer les autres avant toi que tu es en train de t oublier
mon dr m avait fait prendre un cahier ou tous les jours je notais ce qui avait été positif et négatif c'est tout bete mais peu à peu à force de chercher dans tout ce marasme tu trouves juste une petite chose qui va dans le positif ce jour là tu en pleures tellement tu es contente et c'est le début
j'ai eu aussi une enfance tres difficile malgrés l amour qu on a pu me donner mes enfants tous les 3 malades et mon mari maintenant mais j'ai découvert que je pouvais y arriver je décortique chaque probleme à fond parce qu on trouve toujours la solution à de petites choses qui misent bout à bout font ce gros probleme qui parait insurmontable
je prends toujours des médicaments ce qui me sert de parachute
on ne guérit jamais d une dépression mais on apprend à vivre avec et meme à etre capable d aimer la vie
je te fais de gros bisous mamy on est là pour toi ne l oublies pas
l amitié comme l amour sont les plus merveilleux sentiments humains

Avatar de l’utilisateur
mamygirl
Membre Mega Génial
Membre Mega Génial
Messages : 8257
Inscription : 31 mai 2006 [15:22]
Localisation : Côte d'Or (Bourgogne)

Re: qui peut parler de la dépression ?

Messagepar mamygirl » 21 juin 2011 [10:52]

BONJOUR !




Une journée d'hier sous calmants, j'ai beaucoup dormi, moi qui ne reste jamais au lit, je me suis dis que c'était la seule solution pour échapper à ces bruits d'accoufènes qui redoublent d'intencité lorsque je vais mal et aussi pour fuire la réalité de mon quotidien sans intérêt :?
Je pense trop "négatif", mais c'est ça être dépressif, j'ai assez tirer sur la corde à faire semblant depuis des semaines, que maintenant je lâche un peu. :oops:

Et puis, ne faut-il pas se laisser couler afin peut-être d'être capable de remonter à la suface ?

Se battre en reculant l'échéance, jusqu'au moment où tout s'écroule, est-ce mieux ? puisque chaque matin on a l'appréhension de cette journée inutile, qui recommence... :roll:


Des antidépresseurs, bien sûr j'en ai déjà pris, lorsque j'avais quitté un travail il y a longtemps, pour "arcèlement morale", mais je n'aime pas les effets secondaires, et depuis j'essaie de m'en passer. Ca ne veut pas dire que je ne serais peut-être pas obligé d'en prendre si c'est indispensable :roll:
Ma psy ne revient que le 1er juillet et cela ne fait pas longtemps que je la vois, alors le chemin va être long pour moi. :?



Je vous remercie toutes de vos messages et j'essaierai de répondre individuellement dès que je peux.





Bonne journée !!
:mimi: :(coeur):








Je sais que vous connaissez bien ce problème et peut-être que cela va m'aider et je vous en remercie. :mimi:
Plus je connais les hommes et plus j'aime mon chien (Fernand Gravey)

Invité

Re: qui peut parler de la dépression ?

Messagepar Invité » 21 juin 2011 [11:06]

MAMYGIRLTu as lu ce qu'écrit TATAMARIE? C'est fort hein ?

Tes journées ne sont pas inutiles, car alors que devraient dire d'autres personnes par rapport à toi. Au contraire je trouve que tu es au-dessus des autres parce que tu connais l'expression :

A vaincre sans péril on triomphe sans gloire.

C'est vrai que je suis très "expression-citation", mais là ça convient pour ton cas, enfin pour ceux qui vont bien parce qu'ils n'ont pas eu d'orages dans leur vécu. Parce que toi tu as traversé des épreuves et tu es forte et courageuse. Si tu n'avais eu d'épreuves, ce serait anormal que tu te trouves dans cet état un peu tristounet et dépressif. Mais là au contraire tu es utile et bien plus courageuse que la plupart des personnes.
Et je trouve qu'écrire sur un cahier ça fait du bien comme dit TATAMARIE.

je reviendrai avec toi dans la journée. :coeur: :mimi: :anem:

Avatar de l’utilisateur
claudine51
Membre Mega Génial
Membre Mega Génial
Messages : 3674
Inscription : 01 oct. 2005 [20:55]
Localisation : marne

Re: qui peut parler de la dépression ?

Messagepar claudine51 » 21 juin 2011 [12:09]

non mamy il faut éviter de se laisser couler dans le fond


car l'expression, on ne peut pas descendre plus bas, ou il suffit d'un coup de pied pour remonter, c'est très imagé


il faudrait que tu puisses compter sur ton mari, je sais que c'est impossible


et tous tes problèmes te retombent dessus, et tu es seul à gérer tout çà,


c'est sur que cela ne peut t'arranger

mais en attendant si tu as un généraliste à kii tu fais confiance, commence à lui parler, moi je pouvais le faire avec le mien


et pour vider ton sac, peut être comme moi, je faisais, tous les jours j'écrivais, même si c'était du n'importe quoi, ce que je ressentais,
même si je n'avais rien fait,

quand j'ai repris mes cahiers, souvents c'étaiut "du yaourt" cela ne voulait rien dire, mais au moins j'avais vidé, crois ai je mon sac


nous sommes là mamy, et on peut t'aider si tu le désires!!!!!!!!!!!!!!!!! :mimi: :mimi: :mimi:
claudine

la culture c'est comme la confiture, moins on en a , plus on l'étale



le champagne aide à l'émerveillement

georges sand

Invité

Re: qui peut parler de la dépression ?

Messagepar Invité » 21 juin 2011 [12:43]

MAMYGIRLmême si ça ne peut être qu'une goutte d'eau dans la thérapie, je lis que CLAUDINE à qui on peut faire confiance, te conseille si tu le ressens d'écrire dans un cahier.
A bientôt. :mimi:

Avatar de l’utilisateur
tata marie
Membre Mega Génial
Membre Mega Génial
Messages : 3351
Inscription : 13 févr. 2007 [18:04]
Localisation : Manche
Contact :

Re: qui peut parler de la dépression ?

Messagepar tata marie » 21 juin 2011 [14:27]

mamy
inutile tes journées je ne crois pas non car tu t occupes de tes enfants des comptes de ton mari et j en passe par contre il est tres rare de lire que tu as fait quelque chose pour toi
tu es pressée comme un citron jour aprés jour ils le font sans penser à mal mais pour eux tu es leur pilier montres leur que toi aussi tu n es pas bien que tu as besoin d eux soit égoiste
plus facile à dire qu à faire c'est vrai comme dit claudine écrire ça fait du bien tu vides ton coeur tu exixtes
maintenant que je ne travaille plus je reste debout la nuit toute seule jusqu à 4h par moment juste pour vivre pour moi sans risque d un appel de mon mari ou d un coup de fil d un des enfants pour me dire ça ne vas pas c'est ce que j'ai trouvé pour mon équilibre il y a peut etre quelque chose que tu aimes faire et qui te vide la tete
quand j étais en pleine déprime je m allongeai en écoutant de la musique douce et je vidai mon esprit en pensant par ex à un paysage comme si tu te promenais dedans la relaxation ça peut t aider
ce sont des petits trucs qui t aide à désamorcer
gros bisous
l amitié comme l amour sont les plus merveilleux sentiments humains

Avatar de l’utilisateur
mamygirl
Membre Mega Génial
Membre Mega Génial
Messages : 8257
Inscription : 31 mai 2006 [15:22]
Localisation : Côte d'Or (Bourgogne)

Re: qui peut parler de la dépression ?

Messagepar mamygirl » 21 juin 2011 [14:53]

Je tiendrais compte de tous vos conseilles, je vais essayer de me trouver un truc qui pourrait m'intéréssé et qui me fera sortir un peu de mon quotidien + la psy. parce que j'ai un sacré sac à vider, ma vie est un parcours du combattant :dingo:



La bonne nouvelle c'est ma seconde fille qui me l'a apporté ce matin :

Appelé sa jeune soeur pour qu'elle parle à mon mari.

Appelé son père pour qu'il parle à sa petite fille.

Appelé sa soeur aînée pour qu'elle reprenne contact avec moi.

Et voilà ma fille aînée est venue ce matin ! :youpi:


J'espère que ça va aller dorénavant entre mes enfants et entre mon mari et eux. :roll:



Reposez-vous mes amies, je vais aller mieux je pense. :wink:
Je me retappe un peu et j'essaie de soigner mes blessures et je reviens aider celles qui en auront besoin :okey:
Plus je connais les hommes et plus j'aime mon chien (Fernand Gravey)

Avatar de l’utilisateur
ImraneetZakarya
Membre habitué
Membre habitué
Messages : 16
Inscription : 19 juin 2011 [18:53]
Localisation : Rhône

Re: qui peut parler de la dépression ?

Messagepar ImraneetZakarya » 22 juin 2011 [00:46]

Bonsoir mamygirl,


La dépression est un état bien compliqué.

Je ne pense pas que ce qui nous entoure puisse en être responsable; qu'il s'agisse d'une situation ou de personnes en conflict par exemple.
Vous le dites vous même plus haut; les personnes qui vous renvoient à la figure: "tu es en bonne santé, tu ne manques pas d'argent, t'as une super vie, je ne vois vraiment pas ce qui ne va pas! Secoue-toi un peu !" sont complètement à côté de la plaque.

Si l'on admet qu'une personne qui a une vie de "rêve" puisse être dépressive il font aussi admettre que les difficultés de la vie ne peuvent justifier une dépression.

Je pense, pour l'avoir vécu (et cela n'engage que moi, je ne suis pas une spécialiste) que la dépression c'est avant tout un problème à régler avec soi-même.

Il est évident toutefois que les soucis du quotidien viennent se greffer sur ce problème que l'on a avec soi-même comme des microbes s'installent sur une plaie.

On finit par croire que les soucis du quotidien sont la cause de la dépression: c'est une erreure qui repousse l'echéance de la guérison.
C'est là que les anti-dépresseurs font leur travail: il ne vont pas identifier la cause de l'infection et l'éliminer comme des antibiotiques, ils vont vous permettre de "lâcher prise", de mettre de la distance entre vous et ces soucis du quotidien afin d'y voir plus clair et d'identifier ce qui cause réellement cette souffrance.

Comme je vous l'ai dis plus haut, le mal est en vous, c'est un problème entre vous et vous. Cependant il se peut que l'origine de ce mal soit extérieure. Je m'explique: j'ai traversée une dépression pendant plusieurs années. Le mal était que je refusait de voir certaines choses échapper à mon contrôle; l'origine a été la mort de mon père.
Donc vous voyez le mal était en moi mais l'origine était extérieure. Bien entendu au début j'expliquai ma dépression par l'abscence d'emploi, un mari incompréhensif, des enfants trop pénibles, une société trop exigeante...C'était une erreure.

Grâce à Dieu je suis sortie de cet abysse.

ET VOUS Y ARRIVEREZ AUSSI !
Il vous faut être prise en charge par une personne compétente, avec laquelle vous vous sentez à l'aise et comprise.
N'ayez pas d' a priori sur les anti-dépresseurs; je pense qu'ils ont un rôle important dans la guérison.

Pour finir j'aimerais trouver des mots qui sauront vous faire entrevoir le bout du tunnel mais vous ne les entendriez pas pour le moment. Je sais trop bien ce qu'est la dépression: elle vous ferme les yeux, vous bouche les oreilles et vous conditionne à n'entendre que le son de sa morne voix.

NE LA LAISSEZ PAS GAGNER.
Tout pour mes loulous !

Avatar de l’utilisateur
mamygirl
Membre Mega Génial
Membre Mega Génial
Messages : 8257
Inscription : 31 mai 2006 [15:22]
Localisation : Côte d'Or (Bourgogne)

Re: qui peut parler de la dépression ?

Messagepar mamygirl » 22 juin 2011 [13:14]

BONJOUR !




Pas facile ton pseudo IMRANEETZAKARYA :oops:

J'ai bien lu ton exposé sur ton avis sur la dépression, il y a des choses très vraies bien sûr, comme pour d'autres copines qui ont connu cet état.
Je crois pour ma part que certaines personnes sont prédisposées à cette maladie, plus fragiles psychiquement que d'autres, je me trouve donc dans ce cas.
On doit s'en sortir pas mal si on a la volonté et si on est entouré (très important), à condition que la vie nous laisse quelques répis.
Tu dis qu'il y a un déclancheur, bien sûr encore une fois d'accord, mais pour certains, il y en a plusieurs, des coups durs qui cumulés font que c'est trop et hop ! c'est reparti la maladie reprend le dessus.
Il n'y a pas je crois, de règles générales, on est pas tous égaux, une personne va supporté 1, 2, ou 3 coups durs avant de s'écrouler et d'autres 1 seul, puis d'autres au contraire, beaucoup plus etc.....

Je pense que lorsqu'on est passé par là, on sait que l'écoute est très importante, il faut aller vers une psy, trouver celle qui nous convient, j'ai longtemps hésité à faire ce chemin, mais peut-être que je n'avais confiance en personne, peut-être que les humains m'ont déçu :roll:
C'est comme tu dis, bien compliqué.
Merci d'être venu nous parler :mimi: :(coeur):






TATA MARIE, tu as ton lot de soucis et tu es une bonne maman, et tu as réussi à trouvé un équilibre malgré les difficultés du quotidien, chapeau et merci de ton témoignage et de ton soutien ! :mimi:





EMYRABELLE, j'ai bien pensé à écrire, mais je m'arrête très vite !
Tu n'as pas non plus une vie très interressante pour toi, et tu es un peu isolée, sans ta fille unique. Mais tu peux être fière de voir sa réussite, c'est quand même un peu grasse à toi :okey:
J'aime bien ta façon de t'exprimer, ça change !
Merci à toi aussi, d'avoir été là :mimi:





AZIMAEL, on se connait d'un autre post que j'avais ouvert et je connais le problème que tu traverse avec ton mari, il est plus que nous toutes (et c'est pour ça que je dis qu'on est pas égaux), touché par cette maladie d'une façon terrible, puisque tu en parles encore au présent.
Je dois donc conclure que rien n'a fonctionner dans son cas et je sais que tu dois encore beaucoup en souffir.
As-tu trouvé une solution vivable pour tes enfants et toi ?
Merci pour ton message :mimi:





MI LA CANDIDE, on ne se connait pas, mais tu as l'air d'avoir réussi à passer le cap de cette maladie, sans trop de dommage. C'est super si tu as des amis qui t'aident à te sentir bien dans ta vie :okey:
Merci à toi aussi :mimi:






CLAUDINE, on se connait depuis déjà un bon moment et je sais qu'on peut dire que la dépression, tu connais bien.
Comme je dis plus haut, tu fais partis des gens fragilisés par la vie et les coups durs et pourtant bien entourés : 3 enfants qui ont réussi leur vie et un mari attentionné.
Comme quoi, quand on va mal et qu'on subit cette maladie, rien ne peut nous en détourner.
Merci à toi, pour la psy je suis OK, pour les médocs on verra :mimi:






La phrase de la fin de tous vos témoignages pourrait être que quoiqu'il en soit, cette maladie peut affecter d'une façon plus ou moins grave selon les individus : leur vécu, leur entourage, les soucis du qotidien, la maladie, leur volonté ou leur fragilité ou pour certains tout ça cumulé :dingo:




Merci à toutes !!! :mimi: :(coeur):
Plus je connais les hommes et plus j'aime mon chien (Fernand Gravey)

Avatar de l’utilisateur
tata marie
Membre Mega Génial
Membre Mega Génial
Messages : 3351
Inscription : 13 févr. 2007 [18:04]
Localisation : Manche
Contact :

Re: qui peut parler de la dépression ?

Messagepar tata marie » 22 juin 2011 [13:55]

mamy c'est vrai que c'est une maladie qui ne nous tombe pas dessus mais c'est un long processus de choses plus ou moins graves qui nous entrainent vers une spirale ou l espoir disparait peu à peu et parler avec quelqu un de professionnel aide beaucoup car avec tes proches et tes amis tu n oses pas tout dire de peur de faire du mal ou d etre jugée
et un jour il y a un déclencheur qui te jette au fond du trou
pour moi ça a été quand on m a dit que tony était "peut etre " autiste là le sol c'est ouvert mais avant il y avait eu les traumatismes qui m avait fragilisé et le pire que j entendai des personnes dire elle est forte elle s en sort bien comment tu veux montrer ta souffrance
j'ai la chance d etre aussi bien entourée mais la psychothérapie m a sauvé j'ai pu mettre des mots sur des évenements depuis mon enfance et quand tu en parles sur le coup ça fait mal mais à la fin de la scéance tu te sens soulagée et il y a enfin quelqu un qui te dit tu n es pas coupable tu n as rien fait de mal tu n es pas nulle et ça c'est le début de la guérison
gros bisous
l amitié comme l amour sont les plus merveilleux sentiments humains


Revenir vers « Forum: Santé et bien-être « »

Autres discussions