Tca : l'hyperphagie

Forum de réflexion et d'informations sur les régimes, les méthodes alternatives et la nutrition.

Modérateur : Ingrid

pois casse
Membre Super Génial
Membre Super Génial
Messages : 591
Inscription : 29 août 2006 [09:21]

Tca : l'hyperphagie

Messagepar pois casse » 13 juin 2007 [10:35]

:kikou:
j'aurai bien aimé parler de ce trouble du comportement alimentaire : l'hyperphagie
afin de voir de quoi il s'agit vraiment et de savoir si par malheur j'en souffre :roll:

en fait j'ai lu ça et là qu'il s'agissait d'une crise différente de la boulimie,
dans la boulimie on mange sans faim tout ce qu'il y a dans le frigo sans réfléchir et ensuite on vomit
dans l'hyperphagie on mange sans faim une grosse quantité de nourriture, mais par contre on choisit la nourriture que l'on ingurgite et on ne vomit pas

est ce ça ?
et comment en guérrit on ?

Annachose
Membre Mega Génial
Membre Mega Génial
Messages : 5443
Inscription : 12 juin 2004 [21:03]
Localisation : Québec

Re: Tca : l'hyperphagie

Messagepar Annachose » 13 juin 2007 [17:08]

C'est un peu plus complexe que ça...
certains considèrent que c'est de la boulimie même s'il n'y a pas de vomissements ou de prise de laxatifs ou autre moyen "compensatoire". Certains considèrent que c'est de la boulimie dès qu'il y a des prises de nourriture vraiment trop importantes et que c'est accompagné de culpabilité...

Mais il est vrai que les définitions ne sont pas claires...
définition trouvée sur le net de l'hyperphagie
(Ou dit aussi hyperphagie boulimique ou boulimie hyperphagique)

"Tandis que la Boulimique parvient à contrôler son poids tant bien que mal par le vomissement provoqué ou d'autres méthodes, l'hyperphage boulimique n'utilise pas de telles techniques et est donc la plupart du temps en surpoids.
Selon les premières estimations, 20 à 50 % des individus en surpoids qui consultent en vue de maigrir seraient sujets à des troubles du comportement alimentaire de ce type.
Contrairement à l’anorexie mentale et la Bulimia nervosa, l'hyperphagie boulimique serait de fréquence semblable dans les deux sexes (on compte un homme anorexique pour neuf femmes, un homme boulimique pour neuf femmes).
Les obèses hyperphages incontrôlés seraient davantage préoccupés par la nourriture et par leur poids que les obèses non hyperphages incontrôlés, toujours occupés à se restreindre sans y parvenir, plus insatisfaits de leur physique. Ils seraient aussi davantage perturbés psychiquement: on observerait chez eux plus de dépressions, d’attaques de paniques et de manifestations phobiques. Ils auraient enfin plus de troubles de la personnalité.
On ne peut à ce jour dire si leur surpoids est dû aux comportements alimentaires aberrants, ou bien si au contraire le syndrome d’hyperphagie boulimique résulte des efforts de restriction d’obèses en mal d’amaigrissement."
WW - P+ (Début: 1/8/11)
23/08/12: -25.3 kg

:arrow: janvier 2013 : 64.2 kg
Objectif: 61 kg

Annachose
Membre Mega Génial
Membre Mega Génial
Messages : 5443
Inscription : 12 juin 2004 [21:03]
Localisation : Québec

Re: Tca : l'hyperphagie

Messagepar Annachose » 13 juin 2007 [17:09]

pour la guérison, je pense que les méthodes proprosées par Zermati mais surtout Apfeldorfer sont une des clés pour y arriver.
WW - P+ (Début: 1/8/11)

23/08/12: -25.3 kg



:arrow: janvier 2013 : 64.2 kg

Objectif: 61 kg

Annachose
Membre Mega Génial
Membre Mega Génial
Messages : 5443
Inscription : 12 juin 2004 [21:03]
Localisation : Québec

Re: Tca : l'hyperphagie

Messagepar Annachose » 13 juin 2007 [17:11]

ah tiens, y'a ça aussi:

Syndrome d’hyperphagie incontrôlée ou Binge eating disorder (critères de diagnostic selon Spitzer et al. , 1993) :

A. épisodes récurrents d’hyperphagie. chaque épisode consiste en la prise, en une courte période de temps (moins de deux heures), d’une quantité de nourriture dépassant notablement ce que la plupart des personnes mangent dans le même temps et dans les mêmes circonstances. L’individu a l’impression de ne pas avoir le contrôle des quantités ingérées ou la possibilité de s’arrêter.

B. durant les épisodes hyperphages, au moins trois des critères suivants d’absence de contrôle sont présents :
- prise alimentaire nettement plus rapide que la normale ;
- l’individu mange jusqu’à l’apparition de sensations de réplétion gastrique inconfortables ;
- absorption de grandes quantités d’aliments sans sensation physique de faim :
- prises alimentaires solitaires afin de cacher aux autres des quantités ingérées ;
- sensations de dégoût de soi, de dépression, ou de grande culpabilité après avoir mangé.

C. Etat de détresse important en ce qui concerne l’hyperphagie involontaire.

D. L’hyperphagie survient en moyenne au moins deux fois par semaine sur une période de six mois.

E. Le trouble ne répond pas aux critères de diagnostic de bulimia nervosa et d’anorexie mentale
WW - P+ (Début: 1/8/11)

23/08/12: -25.3 kg



:arrow: janvier 2013 : 64.2 kg

Objectif: 61 kg

pois casse
Membre Super Génial
Membre Super Génial
Messages : 591
Inscription : 29 août 2006 [09:21]

Re: tca : l'hyperphagie

Messagepar pois casse » 27 juin 2007 [14:01]

pois casse a écrit :j'ai profité des vacances pour m'observer et je me pose une question : pourquoi j'ai besoin ou faim au moment du gouté, j'ai passé deux jours avec d'autres personnes et donc forcement je ne pouvais pas manger entre les repas, et je me suis vu :lol: jalousé le gamin pour lequel on avait prévu un p'tit goûté :lol: alors que pour nous il n'y avait que de l'eau, j'en conclue donc que ce n'est pas normal d'avoir envie ou faim d'un goûté quand on est grand :lol: :?: :twisted:


est ce que cela correspond à ça :
Annachose a écrit : épisodes récurrents d’hyperphagie. chaque épisode consiste en la prise, en une courte période de temps (moins de deux heures), d’une quantité de nourriture dépassant notablement ce que la plupart des personnes mangent dans le même temps et dans les mêmes circonstances.


dans ta définition il n'est pas fait mention de quantité astronomique mais du fait que pendant cette épisode on ne mange pas la même quantité que les autres, en l'espèce moi j'aurai manger là où personne d'autres ne mange

qu'en pensez vous?

Avatar de l’utilisateur
Créaturette
Membre Génial
Membre Génial
Messages : 260
Inscription : 28 mars 2007 [10:19]
Localisation : Picardie

Re: tca : l'hyperphagie

Messagepar Créaturette » 27 juin 2007 [16:37]

J'ai aussi le meme type de problème, mais une fois toutes les 2 ou 3 semaines, donc je ne me considère pas comme "malade". D'ailleurs, je crois qu'il est important de savoir que ce mal est finalement assez fréquent (j'en connais 3 autres exemples proches de moi) , meme si tout le monde n'ose pas en parler. Je crois que les hypermarchés avec leurs étalages de nourriture et leurs nouveautés sans fin ont contribué à rendre les gens obsédés.
Peut-etre qu'en voyant les choses sous un autre angle, c'est à dire en prenant conscience que nous sommes les victimes de la société de consommation et non des "malades", ca peut nous aider.
Par exemple, quand je résiste à une impulsion, je me dis que je ne me suis pas faite avoir par les pubs et autres subterfuges qui nous poussent à acheter.
En plus, on en a jamais assez et on jalouse toujours les autres ( elle, elle peut manger ce qu'il veut sans grossir, par exemple; ou le gouter des enfants). Du coup, on est malheureux et on en devient moins tolérant.
Le quotidien des gens est bien loin des images utopiques véhiculées par les médias. Quand je passe à table et que je pense à:
1) on nous pousse à la consommation comme si plus on mangeait, mieux on était dans nos baskets. Tout ca pour se faire un max de fric...
2) nous sommes nombreux à en etre victime et à se prendre la tete, voire à se gacher la vie. Au moment ou je suis sur le point de craquer, il y a plein d'autres personnes dans la meme "détresse"
et bien, ca ma calme immédiatement. Je crois que ces 2 pensées sont à se répéter aussi souvent que nécessaire pour ne plus etre victime et ne plus se sentir seule dans la panade...

Annachose
Membre Mega Génial
Membre Mega Génial
Messages : 5443
Inscription : 12 juin 2004 [21:03]
Localisation : Québec

Re: Tca : l'hyperphagie

Messagepar Annachose » 27 juin 2007 [16:46]

Je ne pense pas, pois cassé, qu'avoir faim pour un goûter soit un signe d'hyperphagie :shock:
C'est faux de croire que tous les adultes ont besoin de 3 repas par jour. Certaines personnes se sentiront mieux à 2 repas, d'autres à 4, 5, 6. Ca devient de l'hyperphagie non pas pour la fréquence de prise de nourriture, mais si c'est en excès au total. Par exemple, normalement, si tu prends 5 repas (ou 3 repas et un goûter), tu devrais manger un peu moins à chacun que quelqu'un qui mange en 3 fois et qui a les mêmes besoins caloriques que toi.
Sauf que tu ne peux pas comparer comme ça autour de toi, pour savoir ce qui est juste et ce qui ne l,est pas, comme quantités. Car les besoins caloriques diffèrent selon l'âge, la taille, le poids, mais aussi sur des trucs plus difficilement mesurables à l'oeil comme la masse musculaire, le stress, l'activité physique globale (et pas que le sport...), et le métabolisme peut être plus ou moins rapide sans qu'on sache trop pourquoi.

Toi-même, tu n'as vraiment pas des besoins caloriques d'une journée à l'autre. Ca peut carrément varier du simple au double, d'une journée sur l'autre. D'où l'importance de retrouver les VRAIES sensations de faim, qui sont le seul guide valable pour nous indiquer nos besoins à NOUS. Mais ce n'est aps facile, de distinguer la faim des envies, des compulsions, des émotions!
WW - P+ (Début: 1/8/11)

23/08/12: -25.3 kg



:arrow: janvier 2013 : 64.2 kg

Objectif: 61 kg


Revenir vers « Régimes, conseils et nutrition « »

Autres discussions