Les saisons

Le top des recettes en vidéo

Avatar de l’utilisateur
julie11
Membre Mega Génial
Membre Mega Génial
Messages : 1650
Inscription : 23 févr. 2006 [14:10]
Localisation : des côteaux et des vergers
Contact :

Re: Les saisons

Messagepar julie11 » 15 mars 2022 [14:10]

Image Image

Le sentier

Le sentier que j'aime le mieux
Quitte en sournois la route blanche
Où passent trop de curieux,
Et disparait entre les branches.

Celui qui traça son parcours
Fut, je crois bien, un solitaire
Qui pour écrire ses amours,
Choisit comme papier la terre.

Sitôt à l'abri des regards
Il devient un chemin tout rose
Coupant la bruyère au hasard.
— Première joie en l'âme éclose.

Puis il saute un ruisseau : miroir
Où l'on se rencontre avec Elle :
Dans un sourire on laisse voir
L'inclination mutuelle.

Lestement il grimpe un coteau
Dont les framboises et la menthe,
Le petit thé, le pain d'oiseau
Disent une époque attrayante.

En faisant un détour brusqué
Il montre un pic nu, détestable,
Qui semble un bandit embusqué.
— Cette querelle inévitable !

Voici qu'au bord de la forêt
Il marque à peine l'herbe rase,
Se glisse presque droit, discret.
— L'accord se rétablit. On jase.

Des buissons transparents, soudain,
Il émerge et court à la grève,
D'un lac aux horizons lointains
Où vogue, épanoui, le rêve.



Image Image

Avatar de l’utilisateur
julie11
Membre Mega Génial
Membre Mega Génial
Messages : 1650
Inscription : 23 févr. 2006 [14:10]
Localisation : des côteaux et des vergers
Contact :

Re: Les saisons

Messagepar julie11 » 20 mars 2022 [09:49]

Image Image


Printemps qui vient…


Printemps qui vient fleurir le temps
arrive un jour sans qu’on le voit venir
Printemps qui vient comme le vent
souffler sur l’hiver et le faire partir
Printemps qui vient renaître à nouveau
nous caresser la peau et nous faire sourire
Printemps qui vient avec la Douceur
accueillir le Soleil qu’on avait oublié
Printemps qui vient nous réchauffer
arroser les jardins, faire jaillir les fleurs
Printemps qui vient nous dire Je t’aime
Afin qu’on puisse tout recommencer
Elodie Santos


Image Image

Avatar de l’utilisateur
julie11
Membre Mega Génial
Membre Mega Génial
Messages : 1650
Inscription : 23 févr. 2006 [14:10]
Localisation : des côteaux et des vergers
Contact :

Re: Les saisons

Messagepar julie11 » 27 mars 2022 [16:45]

Image


Image
fleurs d'avril

Le bouvreuil a sifflé dans l'aubépine blanche ;
Les ramiers, deux à deux, ont au loin roucoulé,
Et les petits muguets, qui sous bois ont perlé,
Embaument les ravins où bleuit la pervenche.

Sous les vieux hêtres verts, dans un frais demi-jour,
Les heureux de vingt ans, les mains entrelacées,
Echangent, tout rêveurs, des trésors de pensées
Dans un mystérieux et long *** d'amour.

Les beaux enfants naïfs, trop ingénus encore
Pour comprendre la vie et ses enchantements,
Sont émus en plein cœur de chauds pressentiments,
Comme aux rayons d'avril les fleurs avant d'éclore.

Et l'homme ancien qui songe aux printemps d'autrefois,
Oubliant pour un jour le nombre des années,
Ecoute la voix d'or des heures fortunées
Et va silencieux en pleurant sous les bois.


André Lemoyne 19ème siècle



Image Image

Avatar de l’utilisateur
julie11
Membre Mega Génial
Membre Mega Génial
Messages : 1650
Inscription : 23 févr. 2006 [14:10]
Localisation : des côteaux et des vergers
Contact :

Re: Les saisons

Messagepar julie11 » 01 avr. 2022 [15:20]

Image Image
l'avril boréal

Est-ce l'avril ? sur la colline
rossignole une voix caline,
de l'aube au soir.
Est-ce le chant de la linotte ?
Est-ce une flûte ? est-ce la note
du merle noir ?

Malgré la bruine et la grêle,
le virtuose à la voix frêle
chante toujours ;
sur mille tons il recommence
la mélancolie romance de ses amours.

Surpris dans son vol par la neige,
il redoute encore le cortège
des noirs autans ;
et sa vocalise touchante
soupire et jase, pleure et chante
en même temps !

Fuyez nuages, giboulées,
grêle, brouillards, âpres gelées,
vent boréal !
Fuyez! la nature t'implore,
tardive et languissante aurore
de floréal !

Avec un ciel bleu d'améthyste,
avec le charme vague et triste
des bois déserts,
un rythme nouveau s'harmonise.
Doux rossignol ta plainte exquise
charme les airs !

Déjà collines et vallées
ont vu se fondre aux soleillées
neige et glaçons ;
et, quand midi flambe, il s'élève
des enteurs de gomme et de sève
dans les buissons.

Image Image Image Image Image

Avatar de l’utilisateur
julie11
Membre Mega Génial
Membre Mega Génial
Messages : 1650
Inscription : 23 févr. 2006 [14:10]
Localisation : des côteaux et des vergers
Contact :

Re: Les saisons

Messagepar julie11 » 06 avr. 2022 [08:23]

Image

d'un songe

Voir enfin l’île nuancée
Où, sur un rayon d’or,
L’abeille danse et puis s’endort
Au creux d’une pensée,

Où les fleurs sont des fruits, où les
Fruits sont des fleurs, où lance
La fontaine, aux cieux constellés,
Le refrain du silence,

Aux soirs plus roses que des joues
Sous ce rideau tremblant,
Femme qu’ennuage du blanc,
Est-ce ici que tu joues ?

Un paon vient, superbe, iriser
Une flaque de lune ;
La lune donne à l’ombre brune
Un lumineux ***.

L’eau s’étire, tourne, se moire,
Au centre des bassins.
La dame a mis la rose noire
À dormir sur ses seins...

Image Image Image

Avatar de l’utilisateur
julie11
Membre Mega Génial
Membre Mega Génial
Messages : 1650
Inscription : 23 févr. 2006 [14:10]
Localisation : des côteaux et des vergers
Contact :

Re: Les saisons

Messagepar julie11 » 17 avr. 2022 [10:56]

Image Image




La lune est d'argent sous les arbres roses,
Des fruits fabuleux font plier les branches
Et voici neiger des floraisons blanches. -
Un follet s'enfuit par l'ombre morose.



Image Image

Avatar de l’utilisateur
julie11
Membre Mega Génial
Membre Mega Génial
Messages : 1650
Inscription : 23 févr. 2006 [14:10]
Localisation : des côteaux et des vergers
Contact :

Re: Les saisons

Messagepar julie11 » 22 avr. 2022 [13:22]

Image Image



Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite.
Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite. Il va filer.

Si tu veux le rattraper, cours-y vite, cours-y vite.
Si tu veux le rattraper, cours-y vite. Il va filer.

Dans l’ache et le serpolet, cours-y vite, cours-y vite.
Dans l’ache et le serpolet, cours-y vite. Il va filer.

Sur les cornes du bélier, cours-y vite, cours-y vite.
Sur les cornes du bélier, cours-y vite. Il va filer.

Sur le flot du sourcelet, cours-y vite, cours-y vite.
Sur le flot du sourcelet, cours-y vite. Il va filer.

De pommier en cerisier, cours-y vite, cours-y vite.
De pommier en cerisier, cours-y vite. Il va filer.

Saute par-dessus la haie, cours-y vite, cours-y vite.
Saute par-dessus la haie, cours-y vite. Il a filé!

Paul Fort
Bonheur


Image Image

Avatar de l’utilisateur
julie11
Membre Mega Génial
Membre Mega Génial
Messages : 1650
Inscription : 23 févr. 2006 [14:10]
Localisation : des côteaux et des vergers
Contact :

Re: Les saisons

Messagepar julie11 » 26 avr. 2022 [14:13]

Image
Image

Bien souvent je revois sous mes paupières closes,
La nuit, mon vieux Moulins bâti de briques roses,
Les cours tout embaumés par la fleur du tilleul,
Ce vieux pont de granit bâti par mon aïeul,
Nos fontaines, les champs, les bois, les chères tombes,
Le ciel de mon enfance où volent des colombes,
Les larges tapis d’herbe où l’on m’a promené
Tout petit, la maison riante où je suis né
Et les chemins touffus, creusés comme des gorges,
Qui mènent si gaiement vers ma belle Font-Georges,
À qui mes souvenirs les plus doux sont liés.
Et son sorbier, son haut salon de peupliers,
Sa source au flot si froid par la mousse embellie
Où je m’en allais boire avec ma soeur Zélie,
Je les revois ; je vois les bons vieux vignerons
Et les abeilles d’or qui volaient sur nos fronts,
Le verger plein d’oiseaux, de chansons, de murmures,
Les pêchers de la vigne avec leurs pêches mûres,
Et j’entends près de nous monter sur le coteau
Les joyeux aboiements de mon chien Calisto !
T.de B.
Image Image





Théodore de Banville, septembre 1841

Avatar de l’utilisateur
julie11
Membre Mega Génial
Membre Mega Génial
Messages : 1650
Inscription : 23 févr. 2006 [14:10]
Localisation : des côteaux et des vergers
Contact :

Re: Les saisons

Messagepar julie11 » 01 mai 2022 [08:57]

Image
Premier mai


Tout conjugue le verbe aimer. Voici les roses.
Je ne suis pas en train de parler d’autres choses.
Premier mai ! l’amour gai, triste, brûlant, jaloux,
Fait soupirer les bois, les nids, les fleurs, les loups ;


L’arbre où j’ai, l’autre automne, écrit une devise,
La redit pour son compte et croit qu’il l’improvise ;
Les vieux antres pensifs, dont rit le geai moqueur,
Clignent leurs gros sourcils et font la bouche en coeur ;

L’atmosphère, embaumée et tendre, semble pleine
Des déclarations qu’au Printemps fait la plaine,
Et que l’herbe amoureuse adresse au ciel charmant.
A chaque pas du jour dans le bleu firmament,
La campagne éperdue, et toujours plus éprise,
Prodigue les senteurs, et dans la tiède brise
Envoie au renouveau ses baisers odorants ;

Tous ses bouquets, azurs, carmins, pourpres, safrans,
Dont l’haleine s’envole en murmurant : Je t’aime !
Sur le ravin, l’étang, le pré, le sillon même,
Font des taches partout de toutes les couleurs ;
Et, donnant les parfums, elle a gardé les fleurs ;

Comme si ses soupirs et ses tendres missives
Au mois de mai, qui rit dans les branches lascives,
Et tous les billets doux de son amour bavard,
Avaient laissé leur trace aux pages du buvard !

Les oiseaux dans les bois, molles voix étouffées,
Chantent des triolets et des rondeaux aux fées ;
Tout semble confier à l’ombre un doux secret ;
Tout aime, et tout l’avoue à voix basse ; on dirait
Qu’au nord, au sud brûlant, au couchant, à l’aurore,
La haie en fleur, le lierre et la source sonore,
Les monts, les champs, les lacs et les chênes mouvants,
Répètent un quatrain fait par les quatre vents.

Victor Hugo, Les contemplations



Image Image

Avatar de l’utilisateur
julie11
Membre Mega Génial
Membre Mega Génial
Messages : 1650
Inscription : 23 févr. 2006 [14:10]
Localisation : des côteaux et des vergers
Contact :

Re: Les saisons

Messagepar julie11 » 06 mai 2022 [09:48]

Image




Bernica

Perdu sur la montagne, entre deux parois hautes,
Il est un lieu sauvage, au rêve hospitalier,
Qui, dès le premier jour, n'a connu que peu d'hôtes ;
Le bruit n'y monte pas de la mer sur les côtes,
Ni la rumeur de l'homme : on y peut oublier.

La liane y suspend dans l'air ses belles cloches
Où les frelons, gorgés de miel, dorment blottis ;
Un rideau d'aloès en défend les approches ;
Et l'eau vive qui germe aux fissures des roches
Y fait tinter l'écho de son clair cliquetis.

Quand l'aube jette aux monts sa rose bandelette,
Cet étroit paradis, parfumé de verdeurs,
Au-devant du soleil, comme une cassolette,
Enroule autour des pics la brume violette
Qui, par frais tourbillons, sort de ses profondeurs.

Si Midi, du ciel pur, verse sa lave blanche,
Au travers des massifs il n'en laisse pleuvoir
Que des éclats légers qui vont, de branche en branche,
Fluides diamants que l'une à l'autre épanche,
De leurs taches de feu semer le gazon noir.

Parfois, hors des fourrés, les oreilles ouvertes,
L'œil au guet, le col droit, et la rosée au flanc,
Un cabri voyageur, en quelques bonds alertes,
Vient boire aux cavités pleines de feuilles vertes,
Les quatre pieds posés sur un caillou tremblant.

Tout un essaim d'oiseaux fourmille, vole et rôde
De l'arbre aux rocs moussus, et des herbes aux fleurs :
Ceux-ci trempent dans l'eau leur poitrail d'émeraude ;
Ceux-là, séchant leur plume à la brise plus chaude,
Se lustrent d'un bec frêle aux bords des nids siffleurs.

Ce sont des chœurs soudains, des chansons infinies,
Un long gazouillement d'appels joyeux mêlé,
Ou des plaintes d'amour à des rires unies ;
Et si douces, pourtant, flottent ces harmonies,
Que le repos de l'air n'en est jamais troublé.

Mais l'âme s'en pénètre ; elle se plonge, entière,
Dans l'heureuse beauté de ce monde charmant ;
Elle se sent oiseau, fleur, eau vive et lumière ;
Elle revêt ta robe, ô pureté première !
Et se repose en Dieu silencieusement.
19ème siècle LdeL




Image Image

Avatar de l’utilisateur
julie11
Membre Mega Génial
Membre Mega Génial
Messages : 1650
Inscription : 23 févr. 2006 [14:10]
Localisation : des côteaux et des vergers
Contact :

Re: Les saisons

Messagepar julie11 » 13 mai 2022 [14:21]

Image Image
Mai
Je ne laisserai pas se faner les pervenches
Sans aller écouter ce qu'on dit sous les branches
Et sans guetter, parmi les rameaux infinis,
La conversation des feuilles et des nids.

Il n'est qu'un dieu, l'amour ; avril est son prophète.
Je me supposerai convive de la fête
Que le pinson chanteur donne au pluvier doré ;
Je fuirai de la ville, et je m'envolerai
- Car l'âme du poëte est une vagabonde -
Dans les ravins où mai plein de roses abonde.

Là, les papillons blancs et les papillons bleus,
Ainsi que le divin se mêle au fabuleux,
Vont et viennent, croisant leurs essors gais et lestes,
Si bien qu'on les prendrait pour des lueurs célestes.

Là, jasent les oiseaux, se cherchant, s'évitant ;
Là, Margot vient quand c'est Glycère qu'on attend ;
L'idéal démasqué montre ses pieds d'argile ;
On trouve Rabelais où l'on cherchait Virgile.

Ô jeunesse ! ô seins nus des femmes dans les bois !
Oh ! quelle vaste idylle et que de sombres voix !
Comme tout le hallier, plein d'invisibles mondes,
Rit dans le clair-obscur des églogues profondes !
J'aime la vision de ces réalités ;
La vie aux yeux sereins luit de tous les côtés ;
La chanson des forêts est d'une douceur telle
Que, si Phébus l'entend quand, rêveur, il dételle
Ses chevaux las souvent au point de haleter,
Il s'arrête, et fait signe aux Muses d'écouter.
V.H.


Image Image Image

Avatar de l’utilisateur
julie11
Membre Mega Génial
Membre Mega Génial
Messages : 1650
Inscription : 23 févr. 2006 [14:10]
Localisation : des côteaux et des vergers
Contact :

Re: Les saisons

Messagepar julie11 » 17 mai 2022 [14:28]

Image Image


En plein midi

En plein midi, quand l'astre est à plomb sur nos têtes,
On se sent la sueur, tiède, perler au front ;
Les heures, groupe las, ne dansent plus en rond ;
Tout fait la sieste ; on veut la grotte, on cherche l'arbre ;
La fleur se penche et dort ; et les nymphes de marbre
Elles-mêmes ont chaud dans les parcs assombris
Quand l'ombre de leurs seins descend vers leurs nombrils.

Victor Hugo.
Image Image Image

Avatar de l’utilisateur
julie11
Membre Mega Génial
Membre Mega Génial
Messages : 1650
Inscription : 23 févr. 2006 [14:10]
Localisation : des côteaux et des vergers
Contact :

Re: Les saisons

Messagepar julie11 » 20 mai 2022 [09:35]

Image Image

L'aurore s'allume ;
L'ombre épaisse fuit ;
Le rêve et la brume
Vont où va la nuit ;
Paupières et roses
S'ouvrent demi-closes ;
Du réveil des choses
On entend le bruit.

Tout chante et murmure,
Tout parle à la fois,
Fumée et verdure,
Les nids et les toits ;
Le vent parle aux chênes,
L'eau parle aux fontaines ;
Toutes les haleines
Deviennent des voix !

Tout reprend son âme,
L'enfant son hochet,
Le foyer sa flamme,
Le luth son archet ;
Folie ou démence,
Dans le monde immense,
Chacun recommence
Ce qu'il ébauchait.

Qu'on pense ou qu'on aime,
Sans cesse agité,
Vers un but suprême,
Tout vole emporté ;
L'esquif cherche un môle,
L'abeille un vieux saule,
La boussole un pôle,
Moi la vérité.
V.H.





Image Image Image


Revenir vers « Coin lecture : Livres, bouquins, romans, littérature, poésies... « »

Autres discussions