Nasreddin Hodja

Avatar de l’utilisateur
brebis47
Membre Mega Génial
Membre Mega Génial
Messages : 3615
Inscription : 10 mai 2006 [10:01]
Localisation : Lot et Garonne
Contact :

Re: Nasreddin Hodja

Messagepar brebis47 » 12 janv. 2020 [18:07]

Un jour Nasreddin Hodja rencontre un homme dans la rue et se met à lui parler. Au bout d'un long moment il lui dit tout à coup.
- Pardon, je ne t'ai pas remis, qui es-tu ?
- Si tu ne m'as pas reconnu, pourquoi m'as-tu parlé aussi longtemps ?
- Je t'ai regardé. Ta robe ressemble à la mienne, ton turban ressemble au mien. Je t'ai pris pour moi.

Image

Avatar de l’utilisateur
brebis47
Membre Mega Génial
Membre Mega Génial
Messages : 3615
Inscription : 10 mai 2006 [10:01]
Localisation : Lot et Garonne
Contact :

Re: Nasreddin Hodja

Messagepar brebis47 » 14 janv. 2020 [18:33]

Un des voisins de Nasreddin Hodja meurt. Lorsqu'on sort le corps de la maison, la femme du défunt commence à crier :
-"Toi, mon cher époux, le pilier de la maison, où t'en vas-tu ? Là où tu vas, il n'y a pas de lumière, pas d'eau, pas de feu, pas de foyer...."
Nasreddin Hodja, entendant de sa fenêtre les lamentations de la veuve, crie à sa femme:
-"Va vite, ferme bien la porte de la rue, on apporte le mort chez nous."
:pitié:

Avatar de l’utilisateur
brebis47
Membre Mega Génial
Membre Mega Génial
Messages : 3615
Inscription : 10 mai 2006 [10:01]
Localisation : Lot et Garonne
Contact :

Re: Nasreddin Hodja

Messagepar brebis47 » 16 janv. 2020 [11:59]

Nasreddin Hodja avait une dette chez l'épicier. Comme celui-ci, manquant de tact, lui réclamait son dù devant les autres clients, Nasreddin Hodja lui demanda :
- Ma dette est de combien ,
- Vingt cinq aspres, répond l'épicier.
- Et la dette de l'imam, elle est de combien ?
- De vingt quatre aspres.
- Tu le sais, l'imam est un ami proche. Nous sommes comme deux frères siamois. Ma dette est de vingt cinq aspres. Quand l'imam te donnera les vingt quatre qu'il te doit, il ne restera plus qu'une différence d'un aspre. Tu n'as pas honte de me faire cette réclamation devant tout le monde pour récupérer un malheureux aspre ?

Image

Avatar de l’utilisateur
brebis47
Membre Mega Génial
Membre Mega Génial
Messages : 3615
Inscription : 10 mai 2006 [10:01]
Localisation : Lot et Garonne
Contact :

Re: Nasreddin Hodja

Messagepar brebis47 » 19 janv. 2020 [19:25]

Nasreddin Hodja se vantait souvent devant Tamerlan de ses talents au tir à l'arc.
"Moi, je tire à l'arc comme ceci." "Moi je tire à l'arc comme cela." "Moi je touche la cible à tous les coups."
Un jour, Tamerlan lui dit : "Eh bien, Hodja, essayons voir un peu."
On ficha la cible en terre. Nasreddin Hodja recula, recula, banda l'arc et lâcha une flèche. Celle-ci passa en sifflant bien au delà de la cible.
Nasreddin Hodja, sans se démonter, dit alors: " Voilà, c'est comme ça que notre Grand Archer tire à l'arc."
La deuxième flèche alla se ficher encore plus loin que la première.
Nasreddin Hodja ne se troubla pas pour autant et déclara: "Voilà comment tire à l'arc le Chef de la Police."
Une troisième fois il banda l'arc et, cette fois-là, la flèche atteignit la cible en plein centre. Alors il se tourna vers Tamerlan et conclut : "Et voilà comment Nasreddin Hodja tire à l'arc."
Image

Avatar de l’utilisateur
brebis47
Membre Mega Génial
Membre Mega Génial
Messages : 3615
Inscription : 10 mai 2006 [10:01]
Localisation : Lot et Garonne
Contact :

Re: Nasreddin Hodja

Messagepar brebis47 » 21 janv. 2020 [12:12]

Voici le livre dont je me sers.
Image
ImageImage

Avatar de l’utilisateur
brebis47
Membre Mega Génial
Membre Mega Génial
Messages : 3615
Inscription : 10 mai 2006 [10:01]
Localisation : Lot et Garonne
Contact :

Re: Nasreddin Hodja

Messagepar brebis47 » 22 janv. 2020 [19:17]

Tamerlan avait confié un éléphant mâle à la garde de la ville d'Aksehir. En plus de toutes sortes de dégâts qu'il causait, cet animal était une lourde charge pour les habitant qui avaient déjà eux-mêmes bien du mal à subsister.
Alors ces derniers allèrent trouver Nasreddin Hodja :
-"Va dire à Tamerlan qu'il reprenne cette bête qui est un fléau pour nous."
-"Formez un comité et allons-y ensemble. Moi je parlerai" leur proposa Nasreddin Hodja.
Un groupe d'une quinzaine de notables fut réuni et on se mit en route. En chemin, comme ils avaient très peur de Tamerlan*, l'un après l'autre, prétextant une excuse du genre "Pardon, j'ai un besoin pressant", "Bon, j'ai oublié ma blague à tabac", ils s'éclipsèrent tous.
Nasreddin Hodja, croyant qu'ils le suivaient, arriva à la tente de Tamerlan et commença à lui dire : " Seigneur, le peuple de notre ville...." et ce disant, il se retourna pour montrer ses compagnons. Il vit alors qu'il n'y avait plus personne. Bon gré, mal gré, il fut contraint de poursuivre : "le peuple de notre ville est tellement content de la présence de l'éléphant mâle que les mots ne suffisent pas à l'exprimer. Seulement il y a une petite difficulté. L'animal s'ennuie tout seul. Alors, si vous envoyiez une femelle pour lui tenir compagnie, ce serait très bien."
Tamerlan, très satisfait de ces propos, répondit à Nasreddin Hodja :"D'accord, je réaliserai très prochainement le voeu des habitants d'Aksehir."
Quand Nasreddin Hodja fut de retour en ville, on l'entoura et on le pressa de répondre :"Alors que s'est-il passé ?"
"J'ai une bonne nouvelle à vous annoncer, dit-il. Un fléau femelle va tenir compagnie au fléau mâle. Réjouissez-vous !"

Je rappelle que Tamerlan est un despote connu pour sa cruauté.

Avatar de l’utilisateur
brebis47
Membre Mega Génial
Membre Mega Génial
Messages : 3615
Inscription : 10 mai 2006 [10:01]
Localisation : Lot et Garonne
Contact :

Re: Nasreddin Hodja

Messagepar brebis47 » 23 janv. 2020 [18:44]

Un seigneur, qui avait beaucoup souffert à cause des femmes, posait sur elles des questions à ceux qu'il rencontrait. Celui qui en parlait en bien avait la tête coupée.
Un jour, ce despote rencontra Nasreddin Hodja et lui demanda : "Tu es marié ?"
- "Est-ce qu'on est encore célibataire à mon âge ?" dit celui-ci en guise de réponse.
Le despote, écumant de rage, ordonna : "Coupez lui la tête."
Nasreddin Hodja comprit que sa tête allait tomber....
- Mais Seigneur, attends un peu. Pourquoi ne me demandes-tu pas ensuite : "As-tu divorcé d'avec ta femme et t'es-tu remarié ?" ou bien " As-tu pris une seconde femme ?" ou bien encore " ta première femme est morte et tu t'es remarié ?" C'est à dire, Seigneur, est-ce que ne tirant pas la leçon de ma première erreur, j'en aurais fait une seconde ? Non. Je n'ai fait qu'une seule fois cette faute. Tu le sais mieux que moi, Seigneur, on n'abat pas le cheval qui trébuche pour la première fois.
Ces propos plurent au despote, qui pardonna à Nasreddin Hodja.

Image


Revenir vers « Coin lecture : Livres, bouquins, romans, littérature, poésies... « »

Autres discussions