Accueil Supertoinette.com
  › Accueil   Albums  › Mon Profil  › Liens  › Livre d'  › Messages Privés  Membres Membres |RechercherRechercher | AideAide  
          Rechercher des recettes  

Des conseils pr rosier nain svp !

   
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet Jardinage: nos plantes d'intérieur « Supertoinette Début du ForumJardinage: plantes, fleurs, arbustes c'est l'entraide des mains vertes.Jardinage: nos plantes d'intérieur «
« Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant » 
Auteur Message
beijie
Membre Super Génial
Membre Super Génial


Sexe:Sexe:Féminin
Inscrit le: 19 Déc 2005
Messages: 362


Posté le: 09 Mai 2006 [16:32]     Des conseils pr rosier nain svp !

Bonjour, on m'a offert un mini rosier en pot et comme je n'ai guère les pouces verts, je me tourne vers vous pour qq conseils car j'aimerais bien conserver la bête plus longtemps que la plupart de mes plantes d'intérieur embarrassé (oops) !
D'abord, peut-on le garder en intérieur (je n'ai pas de balcon ni de jardin) ?
Quelle est la fréquence d'arrosage ?
Dois-je rempoter mon rosier nain dans un pot plus gd que le godet/pot actuel ?
Eviter le soleil direct ou inversement ?
Est-ce que ce type de rosier est fait pour durer ou destiné à rendre l'âme assez vite (comme les plantes aromatiques des supermarchés) ?
Merci d'avance pour vos lumières !!! Cligne de l'oeil

Revenir en haut de page
Version imprimable de cette page
strounfette
Membre Mega Génial
Membre Mega Génial


Sexe:Sexe:Féminin
Inscrit le: 20 Sep 2005
Messages: 1290


Posté le: 09 Mai 2006 [16:55]    

Planter et tailler les rosiers nains

--------------------------------------------------------------------------------
Mars est un excellent mois pour la plantation des rosiers:
Pensez-y. Mais ce mois est incontournable pour tailler les rosiers: soyez-en conscient!
La plantation.
Sur les étalages, les rosiers à planter sont présentés sous 3 formes différentes: les rosiers à racines nues, les plants mottés et ceux cultivés en conteneurs. Dans tous les cas, il est important de se rappeler que les rosiers se plantent dans toutes bonnes terres à condition que la surface qui leur est dévolue soit au soleil. Les rosiers se mettent en terre profondément de manière à ce que leur point de greffe soit bien enterré (5 cm sous la terre).

La technique point par point.
• Pour les plants de rosier mottés; il est primordial de ne pas abîmer le filet lors de la mise en terre.
• Pour les rosiers à racines nues, il faut cacher les parties aériennes en ramenant de la terre contre les tiges afin de mieux assurer la reprise.
• Les rosiers en conteneurs peuvent être installer au jardin en toute saison.
Lors d'une plantation printanière il est important de toujours tailler les rosiers en ne leur laissant que 2 à 3 branches coupées après le 2e ou le 3e oeil.

La taille.
La taille de rosiers est à entreprendre chaque année en mars et pas avant! En effet, si vous coupez vos rosiers en janvier ou février il y un risque important de voir les yeux de la base pousser et être brûlés par une forte gelée. Même si les bourgeons du sommet des branches éclatent, ce n'est pas grave car ils seront supprimés.
La taille des rosiers nains consiste à garder entre 3 et 5 branches fortes et bien positionnées puis de les rabattre au- dessus du 2e ou 3e oeil.
Après la taille on apporte une première dose d'engrais ou de compost on effectue le labour et on lutte une première fois contre le marssonina.

--------------------------------------------------------------------------------


Grande source d'inspiration des poètes comme des jardiniers, la rose est connue depuis l'antiquité. On recense aujourd'hui plusieurs milliers de variétés qui constituent autant de possibilités d'utilisation dans un jardin. Pour vous guider dans le choix d'un rosier, nous vous présentons ci-après les principales catégories de rosiers que vous retrouverez notamment dans notre boutique et nos catalogues. Suit une liste de critères qui vous aidera parmi un éventail très large des possibilités, à faire le bon choix.
Rosier 'Graham Thomas'
- Les principales catégories de rosiers :
Les rosiers anglais sont issus de croisement entre les roses anciennes et les hybrides modernes, le résultat en est de beaux buissons aux fleurs doubles ou semi-doubles très parfumées. Ces rosiers possèdent les qualités de résistance et de floribondité des hybrides modernes et la poésie des roses anciennes.
Les rosiers Queen Elisabeth ont un port érigé et atteignent 1,20 à 1,50 m de hauteur et conviennent à merveille en haie fleurie comme en massif. La floraison est continue de juin aux gelées. Les fleurs sont très appréciées pour constituer de superbes bouquets.
Les rosiers nains sont parfaitement adaptés pour le décor de la terrasse et du balcon. Ils se plaisent en pot comme en pleine terre.
Les rosiers botaniques comportent les rosiers anciens aux fleurs opulentes pleines de charme et au parfum somptueux et les rosiers rugosa : rosiers buissonnants très " nature ", florifères et de culture très facile.
Les rosiers massifs opulents regroupent les polyanthas et les floribundas.
Les polyanthas sont des rosiers remontants (cas des rosiers qui refleurissent au cours de l'été) à floraison abondante. Les fleurs de dimension moyenne à petite sont groupées en bouquets. Ces rosiers sont particulièrement destinés aux bordures et massifs.
Les rosiers floribundas sont des hybrides de polyanthas et se situent entre les rosiers polyanthas et les rosiers buissons. Ils sont remontants. Les fleurs élégantes, de dimension moyenne sont regroupées en bouquets. Ils sont d'un très bel effet en massif.
Les rosiers retombants et couvre-sols possèdent des rameaux souples et tapissants. Ils forment un véritable tapis végétal. De juin aux gelées, ils se couvrent de fleurs et constituent un superbe décor pour vos bordures, rocailles, talus...
Les rosiers sans entretien sont d'un développement important, ces rosiers conviennent aux jardins de style " champêtre " un peu sauvages. Ils forment rapidement un mur de verdure et de fleurs à utiliser en fond de massif, en isolé, en haie fleurie ou encore sur une clôture. Insensibles aux parasites, rustiques, ils sont sans entretien !
Les rosiers arbustes sont des rosiers buissons à végétation vigoureuse et à floraison abondante. Leur utilisation peut-être soit en isolé soit en accompagnement avec d'autres rosiers arbustes.
Les rosiers tige sont des rosiers buissons greffés sur une tige de rosier églantier d'une hauteur variant de 80 cm à 1 m.
Les rosiers grimpants ont des rameaux sarmenteux qui leur permettent de partir à l'assaut des treillages, colonnes, murs et autres pergolas.
Les rosiers buissons comme leur nom l'indique se caractérisent par une forme buissonnante, les fleurs sont généralement de dimension moyenne à grande, ils forment de somptueux massifs. Leur généreuse floraison est remontante. Les fleurs peuvent être utilisées pour confectionner de superbes bouquets.

- Des critères pour le choix d'un rosier :
Couleur de la fleur : les roses offrent une palette de couleurs extraordinairement riche et variée ; en dehors de certaines couleurs comme le bleu ou le noir, chacun pourra trouver une couleur, un ton, une nuance répondant à un besoin donné.

Forme de la fleur : peu de plantes offrent des formes de fleurs aussi variées que la rose : fleur simple, semi-double ou double, en coupe ouverte ou fermée, en rosette, en pompon ; de petite dimension ou très développée. Longtemps les formes de rosiers modernes furent les plus recherchées. Depuis quelques années, celles des rosiers anciens et Anglais font un retour remarqué.

Parfum de la fleur: la diversité des parfums est remarquable. Puissants ou discrets, les roses envoûtent par leurs suaves fragrances.

Fruits : certains rosiers comme le rosier rugosa produisent des fruits décoratifs et parfois comestibles.

Port du rosier : ce caractère définit bien souvent l'utilisation du rosier ; les rosiers nains retombants conviennent naturellement aux plantations de terrasses & balcons et les rosiers arbustes aux plantations de style informel.

Feuillage : trop souvent négligé, cet aspect d'un rosier peut avoir son importance ; certains rosiers présentent un superbe feuillage remarquable (cas notamment des rosa rugosa).

- De leur utilisation :
Parmi les innombrables utilisations possibles des rosiers, nous vous illustrons ci-dessous quelques cas :

En pot ou en jardinière : les rosiers nains, les retombants sont adaptés à ce type de culture et offrent une très longue floraison . 'Gemma' et 'The fairy' sont parmi les plus réputés.

Des bordures classiques : constituées souvent de séquences d'une même variété de rosiers, elles accompagnent avec élégance une allée, une entrée ou une perspective. Les rosiers polyanthas et floribundas sont les plus couramment utilisés. Les rosiers buissons conviennent également mais sont en général plus élevés.

Les bordures mixtes (ou mixed border) associent différentes familles de plantes (arbustes, vivaces, bulbes, annuelles). Dans ce type de massifs, les rosiers contribuent à la présence de fleurs durant une longue période.

Plantations informelles : en isolé ou en haie ; les rosiers " sans entretien ", certains rosiers botaniques et arbustifs sont du plus bel effet et apportent le charme des plantations d'allure champêtre.

Pour les bouquets : les rosiers 'Queen Elisabeth' sont parmi les plus réputés, mais la plupart des rosiers, notamment les buissons, constituent d'excellentes fleurs à couper.

Les grimpants : que ce soit pour une façade, un arceau, un treillage, une pergola, une clôture ou même un arbre vieillissant, vous trouverez un rosier capable d'animer avec superbe ce qui n'était auparavant qu'anodin.

En couvre-sol : pour un talus ou une bordure que vous souhaitez habiller de façon esthétique et pratique pour limiter l'entretien, les rosiers dits " couvre-sols " répondront avec bonheur à cette mission.

Des idées et des suggestions

H abillez le pied de vos rosiers ! Ce qui aura pour effet pratique de ralentir la croissance des mauvaises herbes. Ces précieuses alliées (notamment les plantes vivaces) sont parfaites lorsqu'elles accordent leur couleurs à celles des rosiers pour en renforcer l'effet. Notons parmi les classiques la fameuse gypsophile (que l'on utilisera également pour les bouquets), mais également les géraniums vivaces, les campanules, les lavandes, les hélianthèmes... Les rosiers comme toutes les stars, sont d'autant plus admirées qu'elles sont bien accompagnées.

L'association d'un rosier grimpant et d'une clématite offre le mariage réussi de floraisons et de feuillages complémentaires.

En utilisation paysagère, il est préférable de planter les rosiers en groupes homogènes pour donner un effet de masse, la couleur apparaîtra d'autant plus soutenue (les rosiers ayant des ports, des vigueurs, des feuillages différents). Pour la constitution d'une roseraie, on peut procéder par thèmes de couleurs, de familles...



2. COMMENT PLANTER LES ROSIERS ?

La période propice à la plantation des rosiers s'étale de l'automne au printemps suivant en évitant les périodes de gel.

- Les rosiers à racines nues
Préparation de la plante :

Retirer la plante de son emballage.
Taillez l'extrémité des racines ainsi que les pousses les plus faibles pour ne conserver que des branches bien vigoureuses.
Trempez les racines dans l'eau le temps de préparer le trou de plantation et le pralin.
Dans un seau, préparez une boue liquide à partir de terre, d'eau et d'un peu de fumier décomposé.
Creusez un trou de 30 cm de côté et de profondeur. Si besoin est : travaillez la terre pour l'émietter en y apportant du terreau.
Remplissez en partie le trou de plantation.
Plongez les racines du rosier dans le pralin et positionnez-le dans le trou de plantation de telle sorte que le bourrelet de greffe se situe juste au dessus du sol, le rosier bien droit. Remplissez de terre fine et tassez au fur et à mesure.
Aménagez une petite cuvette pour recevoir l'eau.
Arrosez copieusement même si la terre est humide (au moins 10 L d'eau).

1 2 3 4

- Les rosiers en pot
Enlevez le pot avec précaution

Plantation
1 2 3


Prévoyez un trou beaucoup plus grand que le pot.
Travaillez la terre avec du terreau de manière à obtenir un mélange fin.
Remplissez en partie le trou de ce mélange terre-terreau.
Positionnez le pot de sorte que le bourrelet de greffe soit au niveau du sol.
Remplissez le trou et tassez en périphérie.

1 2 3

- Les rosiers-tiges
Suivez les mêmes instructions que pour les rosiers précédents en prenant soin de fixer un petit tuteur au pied du rosier. Le rosier étant maintenu par deux attaches.



3. COMMENT SOIGNER LES ROSIERS ?

- La taille
Bien s'équiper.
Un sécateur bien affûté.
Une paire de gants spécial rosiers.
Facultatif : un chiffon et de l'alcool à brûler. En nettoyant régulièrement les lames du sécateur, vous éviterez ainsi la transmission d'éventuelles maladies.
A chaque groupe de rosiers correspond une taille.
Déterminez à quelle famille appartient votre rosier, et appliquez lui une taille adaptée.

Rosiers buissons : taille dite " à trois yeux " : couper chaque branche au dessus du deuxième ou du troisième oeil, de préférence orienté vers l'extérieur. On élimine les bois morts et les branches les plus grêles.


Rosiers arbustes : on taille les branches principales des deux tiers de leur longueur. Les branches secondaires sont taillées d'un tiers, on élimine les bois morts et les pousses les plus faibles.
Rosiers miniatures : on élimine les bois morts et les branches les plus anciennes qui produisent moins.
Rosiers grimpants : choisissez les branches principales qui dessinent la forme du rosier palissé, coupez à un ou deux yeux les branches qui en sont issues, le rosier peut-être renouvelé en rabattant une branche principale d'un tiers de sa longueur, les bois morts sont éliminés.
Important : les rosiers non remontants fleurissent sur le bois de l'année précédente et seront donc taillés après la floraison.
Avant toute intervention observez votre rosier et repérez ce qui contribuerait à lui donner une allure plus harmonieuse...Les détails font souvent la différence.

L'équilibre dans la forme, vous pouvez éliminer des branches qui partent vers l'intérieur, les branches frêles, les bois morts...
Une forme ouverte, taillez les branches au dessus d'un oeil orienté vers l'extérieur.
Une bonne proportion en taillant le rosier à une hauteur adaptée : compter 2 à 3 yeux pour les rosiers buissons, les rosiers arbustes et rosiers miniatures ne nécessitant qu'une intervention légère.
La période idéale.
De novembre à mars, mais savez-vous que deux écoles existent ? Avant ou après le nouvel an !

Les arguments en faveur d'une taille avant le nouvel an : dès janvier, la sève vient se placer au niveau des bourgeons, si la taille intervient un peu tard, la plante perd de la vigueur et retardera sa floraison. Ce à quoi répondent les détracteurs : en taillant avant les grosses gelées, le rosier risque d'être endommagé. Conclusion : agissez suivant le climat de votre région.

L'arrosage : régulier l'année de plantation, modulez la quantité d'eau en fonction du type de sol et du climat.
L'engrais : pas indispensable la première année en raison de l'amendement effectué lors de la plantation, un apport annuel est vivement conseillé. Choisir un engrais adapté type engrais spécial rosier.

- Les maladies : quelques principes de base en préambule :

Des rosiers bien plantés et entretenus résisteront mieux.
Certaines variétés sont plus sensibles que d'autres.
Pensez aux plantes compagnes et aux auxiliaires pour vous aider à lutter (la lavande est réputée faire fuir les pucerons, quant aux coccinelles et à leurs larves, elles sont de grandes dévoreuses de pucerons !).
Pour que les nuisibles et les maladies ne deviennent pas un souci pour vous, identifiez-les et apprenez quelques trucs pour les éviter ou vous en débarrasser.
Voici un tour d'horizon des principaux ennemis des rosiers ainsi que des conseils de lutte.

Les maladies :
L'oïdium est un champignon laissant apparaître un feutrage blanc à la surface des feuilles et des tiges.

La rouille marque les feuilles de petits points bruns à orange.

La maladie des tâches noires : comme son nom l'indique, se caractérise par l'apparition de tâches noires-brunâtres sur les feuilles et provoque leur chute. La lutte contre ces champignons est double :

Lutte préventive par un entretien régulier, notamment en ce qui concerne l'apport d'engrais. Evitez d'arroser le feuillage, qui favorise l'apparition de l'oïdium. Désherbez régulièrement le pied des rosiers. Supprimez et brûlez les parties touchées.
Lutte curative par l'emploi de fongicides.
Les nuisibles :
Le thrips est un petit insecte provoquant le dessèchement des feuilles par de nombreuses piqûres.

Les tenthrèdes dont les larves dévorent le feuillage des rosiers en épargnant les nervures.

La tordeuse est une chenille provoquant l'enroulement des feuilles.

L'araignée rouge est en réalité un acarien de couleur rouge et de très petite taille qui se tient sur les feuilles qu'il pique abondamment. On observe l'apparition de tâches blanches sur les feuilles provoquant leur décoloration puis leur chute.

Les pucerons sont des insectes existant sous de nombreuses formes et suçant la sève des plantes, les affaiblissant tout en provoquant l'intrusion d'autres maladies.

La lutte contre ces insectes est double :
Lutte préventive en supprimant les résidus de taille et les parties malades qui peuvent abriter des larves. Utilisez des plantes compagnes comme la lavande pour lutter contre les pucerons. Les coccinelles peuvent être de précieux auxiliaires pour la lutte anti-pucerons.
Lutte curative par l'emploi d'insecticides appropriés.
Si votre jardin est visité par les lapins, protégez vos jeunes plantations par des grillages voila tout ce que j'ai pu trouver de mieu sur les rosier nains en esperant que sa repondra a tes questions : Anémone

Revenir en haut de page
Version imprimable de cette page
beijie
Membre Super Génial
Membre Super Génial


Sexe:Sexe:Féminin
Inscrit le: 19 Déc 2005
Messages: 362


Posté le: 09 Mai 2006 [17:38]    

Exclamation Exclamation Question Exclamation Twisted Evil ce copié-collé est totalement à côté de mes questions...
Revenir en haut de page
Version imprimable de cette page
strounfette
Membre Mega Génial
Membre Mega Génial


Sexe:Sexe:Féminin
Inscrit le: 20 Sep 2005
Messages: 1290


Posté le: 09 Mai 2006 [18:05]    

toute mes excuses A propos des mini-rosiers

--------------------------------------------------------------------------------
C'est à grands coups de publicité que l'on vous offre de magnifiques mini-rosiers à laisser en pots ou à planter en bac. On vous dit même que ces variétés peuvent rester à l'intérieur dans votre appartement!
Malheureusement, tous les professionnels de l'horticulture sont unanimes pour rappeler au public que le rosier n'est pas une plante d'intérieur; il peut certes rester quelques jours dans un appartement bien lumineux mais, dès que ses hampes florales sont fanées, il faut qu'il retrouve une place de choix au jardin ou sur une terrasse. Pour se reformer et favoriser l'éclosion de nouveaux boutons floraux, les rosiers ont besoin de soleil et de grand air: cela aussi est connu!
Si vous craquez pour un ou quelques petits rosiers sachez que ces plantes issues de boutures sont élevées en serre pour être prête à la vente le plus rapidement possible. Pour assurer une belle réussite, vous devez les habituer progressivement aux rayons du soleil. Ces rosiers devront aussi trouver une place dans un gros pot ou dans un bac afin qu'ils puissent développer un bon système radiculaire capable de nourrir la plante.
Comment leur assurer une longue vie?
Dès que vous êtes à la maison, vous devez contrôler l'état d'humidité de la motte: c'est en dépotant le sujet que l'on peut le plus facilement juger la situation. Très souvent il faut tremper la plante durant une à deux heures dans une eau légèrement tiède. Ensuite, vous avez la possibilité de placer, le temps que les premières fleurs passent, ce rosier juste derrière une fenêtre à l'intérieur.
Mieux, vous devriez rempoter immédiatement cet arbuste dans un gros pot en optant pour une bonne terre à géranium ou un terreau spécialement prévu pour les arbustes en bacs. Dans un récipient de 20 à 30 cm de diamètre, le mini rosier vit très bien à condition que l'on s'occupe de lui régulièrement. Arrosages, engrais et soins phytosanitaires seront à l'ordre du jour. Après une première période de floraison, vous taillerez la plantes en la rabattant d'un tiers. La remontée se fera en 4 à 6 semaines suivant le temps; après chaque floraison on retaille. Dès que la mauvaise saison approche, on protège le pot en le plaçant dans un grand carton que l'on remplit avec de la paille ou des copeaux de bois. Le tout restera à l'extérieur tout l'hiver. Au printemps une première taille sévère sera pratiquée en mars. Cette opération est indispensable pour exciter la végétation; un bon apport d'engrais et de terreau nouveau favorise, bien entendu aussi la vigueur des plantes.
Malheureusement, les mini-rosiers et tous ceux que l'on vous propose en pot sont des arbustes sensibles aux maladies. De plus, leurs trous de floraison n'en font pas d'excellentes plantes pour l'ornementation des balcons et des terrasses car la remontée est plus longue que la floraison elle-même.
C'est donc avec parcimonie qu'il faut inclure les rosiers dans la végétalisation des terrasses et des fenêtres.

Revenir en haut de page
Version imprimable de cette page
beijie
Membre Super Génial
Membre Super Génial


Sexe:Sexe:Féminin
Inscrit le: 19 Déc 2005
Messages: 362


Posté le: 09 Mai 2006 [21:00]    

Merci pour ces infos ! çà confirme mes craintes en tout cas...je suivrai leurs conseils...
Revenir en haut de page
Version imprimable de cette page
lola du 69
Nouveau Membre
Nouveau Membre


Sexe:Sexe:Féminin
Inscrit le: 08 Mar 2012
Messages: 1


Posté le: 08 Mar 2012 [22:45]    

bonjour, j'ai un rosier nain mais je n'ai pas la possibilité de le mettre en extérieure, es que derrière ma fenêtre ça peu suffire ou il faut que j'ouvre toute la journée ?
Et combien es qu'il faut l'arroser ?
merce de votre aide

Revenir en haut de page
Version imprimable de cette page
dillou
Angelot
Angelot


Age: 56
Zodiaque:Scorpion
Signe Chinois: Chien
Sexe:Sexe:Féminin
Inscrit le: 24 Jan 2006
Messages: 18030


Posté le: 09 Mar 2012 [10:37]    

lola du 69 a écrit:
bonjour, j'ai un rosier nain mais je n'ai pas la possibilité de le mettre en extérieure, es que derrière ma fenêtre ça peu suffire ou il faut que j'ouvre toute la journée ?
Et combien es qu'il faut l'arroser ?
merce de votre aide




Etoiles Magie lola du 69 Etoiles Magie


C'est avec plaisir que nous t'accueillons en tant que nouveau membre



au nom de toute l'Equipe de Supertoinette




Tu trouveras ici une foule de renseignements concernant des recettes de

cuisine ,des astuces, etc...

si tu as besoin d'aide! n'hesite pas

il y aura toujours quelqu'un pour te renseigner

Je profite de cette occasion pour te donner, si tu n'as pas encore eu

l'occasion de le visiter, le lien qui te permettra de connaitre quelques

astuces pour naviguer sur le forum C'est Okey !

ICI

pour choisir un avatar clique sur la fée



Un peu de Magie


je te souhaite une





Revenir en haut de page
Version imprimable de cette page
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet Jardinage: nos plantes d'intérieur « Supertoinette Début du ForumJardinage: plantes, fleurs, arbustes c'est l'entraide des mains vertes.Jardinage: nos plantes d'intérieur «
Page 1 sur 1
 Sujets similaires:
 Rosier grimpant énormeRosier grimpant énorme 
 Rosier qui ne pousse pasRosier qui ne pousse pas 
 Rosier qui ne pousse pasRosier qui ne pousse pas 
 Quels jeux pour un lapin nain ?Quels jeux pour un lapin nain ? 
 Rosier grimpant parfumé?Rosier grimpant parfumé? 
 Rosier se transformant en églantierRosier se transformant en églantier 
 Greffer un églantier avec un rosier ?Greffer un églantier avec un rosier ? 
 Rosier "Charles de Gaulle"Rosier "Charles de Gaulle" 
 Jeune lapin nainJeune lapin nain 
 (clic) Suite... (clic) Suite...
Revenir en haut de page



L'utilisation du site de recettes de cuisine et des forums implique l'acceptation pleine et entière des conditions d'utilisation.
Politique d'utilisation des cookies | Annonceurs - Publicité