Vin de groseilles

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

Modérateur : Ingrid

Avatar de l’utilisateur
jean-claude
Membre Hyper Génial
Membre Hyper Génial
Messages : 732
Inscription : 16 août 2003 [00:38]
Localisation : Houyet
Contact :

Re: Manger des fleurs, des arbres, des plantes...

Messagepar jean-claude » 01 déc. 2004 [11:13]

VIN DE GROSEILLES (rouges) © pour 10 litres de vin :
Copyright : Marc De Brouwer

Ingrédients :
4 kg de groseilles rouges
1 kg de raisins secs
2,5 kg de sucre
Enzymes pectolytiques (pour casser la pectine)
Une pastille de Campden (= comprimé d’1 g de métabisulfite de potassium)
Levure à vin

Élaboration du vin

Jour 1

Écraser les groseilles, ajouter un litre d’eau tiède et les enzymes pectolytiques. Maintenir 24 h à +/- 22 °C.

Verser 2 l d’eau très chaude sur les raisins secs et laisser infuser une nuit. Le lendemain, le liquide étant refroidi y ajouter le sulfite (pastille de Campden = 1 g de métabisulfite de potassium) et 6 heures plus tard ajouter les levures réhydratées (15 min. dans un peu d’eau tiède).

Si les groseilles ont été surgelées la pectine est partiellement détruite par cette opération et on peut se passer d’enzymes.


Jour 2

Ajouter les raisins secs et leur eau aux groseilles et laisser fermenter 1 à 2 jours à 22-25°C.

Jour 3 ou 4

Presser et ajouter les 2,5 kg sucre dissout dans 4 litres d’eau (bien remuer) et placer dans une tourie (dame-Jeanne) munie d’un capuchon et barboteur (bonde hydraulique) et ajuster l’eau pour qu’elle arrive à 6 cm du goulot). Laisser se poursuivre la fermentation à température de pièce.

Deux mois plus tard soutirer et goûter. Rajouter du sucre si le vin est trop sec. Remplir la tourie complètement (rajouter un peu de vin pour ajuster le niveau) et rajouter éventuellement un demi comprimé de Campden écrasé.

(Pour aromatiser : ajouter des parfums associés au goût sucré :un demi bâton de vanille ou de cannelle ou quelques fleurs de sureau ou d’acacia séchées). Placer le vin en cave à 15 °C ou moins.


Deux mois plus tard soutirer une nouvelle fois. Vérifier la limpidité, remplir à niveau.

Après six mois : nouveau soutirage (troisième) et mise en bouteille si le vin est limpide. Soutirer une fois de plus autrement et attendre 2 mois de plus..
Si la théorie de l'évolution est vraie, comment se fait-il que les mères de famille n'aient toujours que deux mains ?
[E. Dussault]

Avatar de l’utilisateur
Doud
Membre habitué
Membre habitué
Messages : 11
Inscription : 17 févr. 2004 [19:45]

Re: Manger des fleurs, des arbres, des plantes...

Messagepar Doud » 08 juin 2005 [12:44]

coucou,

est-ce que vous connaissez le sirop de fleur de sureau. Il est super rafraîchissant.

C'est vraiment délicieux et très facile à réaliser

3-4 ombelles de fleurs de sureau
1 Kg de sucre
1 litre d'eau bouillante
20 g d'acide citrique

Déposer délicatement les ombelles de fleur de sureau dans une terrine (ne pas les laver, car c'est le pollen qui donne le goût au sirop) verser l'eau bouillante dessus, ajouter le sucre et l'acide citrique.
Remuer, couvrir et laisser poser 48h à température ambiante en remuant de temps en temps (il faut que le sucre soit totalement dissout)
filtrer, porter à ébulition et mettre en bouteille.

Santé :D


Doud

Avatar de l’utilisateur
PASCALINE
Membre Super Actif
Membre Super Actif
Messages : 96
Inscription : 08 sept. 2003 [23:43]
Localisation : NAMUR

Re: Manger des fleurs, des arbres, des plantes...

Messagepar PASCALINE » 08 juin 2005 [23:10]

oui je connais bien cette recette, je réalise chaque année
par contre je remplace l'acide par du citron (Bio)
et le plus c'est de manger ce citron après les 48h
PN


Revenir vers « Recettes de cocktails et boissons avec alcool « »

Autres discussions